Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Figueira da Foz, curieuse corrida

Figueira da Foz, curieuse corrida

Salut les toréadors ! Je n’imaginais pas me trouver un jour au milieu d’une arène, nez à nez avec un aspirateur. Et pourtant c’est ce qui m’est arrivé ce matin.

Eole nous ayant fait faux bond, nous nous sommes arrêtés pour la nuit à Figueira da Foz, une "élégante station balnéaire", selon notre guide du Portugal. Par 37° à l’ombre, sans un souffle de vent, nous avons fait le tour de la ville et sommes tombés par hasard sur le Coliseu Figueirense, construit en 1895.

 

Figueira da Foz, curieuse corrida

La porte était ouverte, le personnel visiblement pas débordé et Nuno Amaral, le frère du directeur, très heureux de nous servir de guide improvisé. Il nous a montré la tribune des officiels, où siègent le maire, le directeur des arènes et obligatoirement un représentant de la police, puis nous a emmenés dans les coulisses, voir la petite chapelle où les toreros se recueillent avant le combat, suivre le parcours des taureaux et visiter le bureau de son frère.

Nuno Amaral, dans le bureau du directeur.

Nuno Amaral, dans le bureau du directeur.

Mêmes les taureaux ont droit à leurs azuléjos.
Mêmes les taureaux ont droit à leurs azuléjos.

Mêmes les taureaux ont droit à leurs azuléjos.

Ici, pas de mise à mort de l’animal. A la fin de la représentation on lui retire ses banderilles, on désinfecte ses plaies et on le raccompagne chez lui, en camion, jusqu’au prochain combat.

Un toit pour les arènes

Les arènes de la ville accueillent toutes sortes de manifestations : concerts, théâtre, cinéma en plein air... Hier, c’était le congrès des pharmaciens, d’où les tapis et l’aspirateur. Nuno nous a expliqué que la ville souhaiterait couvrir le coliseu avec un toit ouvrant, mais le projet représente un investissement de deux millions d’euros, beaucoup trop élevé pour la commune. Avant de nous laisser repartir, il nous a glissé dans les mains un tas d’affiches de combats passés. Les gens d’ici sont décidément d’une gentillesse incroyable !

Quant à "l'élégante station balnéaire", elle présente un front de mer plutôt bétonné, mais un centre ville coloré et désuet, tout à fait charmant. Il paraît qu'il fait froid en France. Ici, c'est la canicule. Il ne nous reste plus qu’à aller faire un tour sur la plage pour nous rafraîchir, en attendant que le vent se lève enfin !

 

Figueira da Foz, curieuse corrida

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian 30/09/2018 19:51

Commentaire de mon papa: "Danke. Die Beiden
sind Klasse."
;-)

Hardy 28/09/2018 09:12

Bonjour a tous les deux
Courage Gilles, tu vas retrouver le vent, l'isolement, la tranquilite...
Quand a la chaleur...ca rechauffe le dos!
Ici, le soleil est revenu mais un peu frais quand meme
On a retire nos pieds de tomates
Merci a Helene pour les nouvelles
C'est vraiment agreable
Bisous

martine allard 27/09/2018 17:27

Et félicitation pour les photos....

martine allard 27/09/2018 17:20

Ola Os Navegadores Intrpidos sem vento......
Merci pour ces jolies, colorées, "chaleureuses" nouvelles...
En espérant que notre bon petit vent breton vous rejoigne au Portugal pour faire avancer Kornog...et avec le soleil et la chaleur en plus...on est gâtés chez les Breizh....
On vous embrasse bien fort.....