Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Retrouvailles à la Dominique

Retrouvailles à la Dominique

Bonjour les enfants ! Aujourd’hui je vais vous raconter une belle histoire.

Il était une fois une petite fille, qui s’appelait Hélène et qui vivait en Allemagne, dans une grande ville, qu’on appelle Munich.

Un jour, une famille d’Alsaciens vint s’installer dans l’appartement en dessous de celui d’Hélène. Cette famille avait une petite fille qui s’appelait Catherine et qui avait un an de moins qu’elle.

Très rapidement Hélène et Catherine devinrent les meilleures amies du monde. Comme leurs chambres étaient l’une au dessus de l’autre, pour communiquer elles avaient mis en place un système de clochette accrochée à une corde devant leur fenêtre. Quand l’une des deux activait la clochette, l’autre savait qu’il fallait qu’elle ouvre sa fenêtre. Elles se parlaient grâce à un téléphone fabriqué avec deux pots de yaourts et une ficelle.

Retrouvailles à la Dominique

Un jour, les parents d’Hélène déménagèrent et partirent dans une autre ville. Peu à peu, les deux fillettes perdirent le contact. Catherine grandit, plus qu'Hélène, qui resta petite. Elle s’installa aux Etats-Unis, se maria et eut deux beaux enfants. Hélène vivait en France et en eut trois.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, si Hélène n’avait pas entrepris de traverser l’Atlantique sur un voilier et d’alimenter un blog. Son papa, désormais très âgé, qui lisait régulièrement le blog de sa fille, transmit le lien au papa de Catherine, avec qui il avait gardé le contact. Le papa de Catherine en parla à sa fille, qui s’empressa de lire Korblog, le blog de Kornog de la première à la dernière ligne.

Apprenant qu’Hélène faisait une pause technique à la Martinique, Catherine, qui venait justement de louer un voilier pour quelques jours avec des amis dans le port du Marin, chercha en vain le joli Kornog au milieu des énormes catamarans. Mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin !

Catherine et son mari Ahmed.

Catherine et son mari Ahmed.

Déçue mais résignée, elle quitta le Marin avec ses amis et alla jeter l’ancre en face de Roseau, la capitale de la Dominique. C’est là que, juste à côté de son bateau, elle remarqua un magnifique petit voilier blanc dont la ligne svelte et élégante lui rappelait les images vues sur le blog d’Hélène. D’un coup d’annexe elle s’en approcha et BINGO ! C’était Kornog.

Toute excitée mais dépitée de ne trouver personne à bord, Catherine rédigea un petit mot, qu'elle confia à un boat boy en lui demandant de le remettre aux occupants du Pogo dès qu’ils rentreraient.

C’est ainsi qu’en revenant d’une promenade aux cascades de Trafalgar, Hélène reçut un courrier de sa copine Catherine, qu’elle n’avait pas vue depuis 45 ans !

Le soir même, les deux amies tombèrent dans les bras l’une de l’autre, et passèrent une très agréable soirée à se raconter leur vie en buvant du gin tonic et du rhum punch.

Le lendemain matin, elles reprirent chacune leur route, l’une vers le Nord, l’autre vers le Sud, tout en se promettant de ne pas attendre 45 ans avant de se revoir.

FIN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 15/02/2019 10:22

Que de belles rencontres et que de surprises!

Christian 14/02/2019 22:44

Cest complètement fou cette histoire! Un mot écrit à la main coincé sous l'essuie-glace, au milieu de nulle part?? J'adore.. ça fait du bien de vous retrouver.
Bises

Pia 13/02/2019 10:57

Hélène tu es fantastique ! Tu rentres et tu nous écris un roman fissa :) tu me manques...
Profitez bien !!!