Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Les Açores, on adore !

Les Açores, on adore !

Salut les juillettistes ! Les Açores sont un sas idéal pour se réacclimater à la Bretagne après quelques mois sous les tropiques. Il y fait relativement frais et humide, il pleut souvent mais pas longtemps, la côte rocailleuse, très découpée, est magnifique, l'eau est claire et surtout, les hortensias bleus y poussent comme du chiendent. Bref, on se sent comme à la maison et on oublie de vous écrire.

Depuis notre arrivée il y a quinze  jours (déjà, ça passe incroyablement vite !) nous avons "visité" cinq îles sur les neuf que compte l’archipel. Nous venons d’arriver sur la sixième, Terceira. J’écris "visité" entre guillemets car il faudrait prendre plus de temps pour arpenter tous les chemins de randonnées, se recueillir dans les nombreuses églises du XVIIe siècle, explorer les grottes et les cascades et se baigner dans toutes les piscines naturelles.

Un aperçu de l'archipel et de notre parcours dans les îles.

Un aperçu de l'archipel et de notre parcours dans les îles.

Le mont Pico, sur l'île de Pico a souvent la tête dans les nuages.

Le mont Pico, sur l'île de Pico a souvent la tête dans les nuages.

Vu d'en haut du Pico. Enfin, pas tout à fait, on n'a fait que la moitié de l'ascension.

Vu d'en haut du Pico. Enfin, pas tout à fait, on n'a fait que la moitié de l'ascension.

Les Açores sont un paradis pour les randonneurs. Ces îles volcaniques sont très montagneuses, les chemins sont bien balisés et très bien entretenus. Les paysages sont magnifiques, très verts, avec des pâturages à perte de vue, des cratères à parcourir en rond ou de haut en bas et des villages pimpants où tout est propre et taillé au cordeau. On se croirait dans un livre d’images.

Le cratère de l'île de Corvo. Les traits bleus sont des haies d'hortensias.

Le cratère de l'île de Corvo. Les traits bleus sont des haies d'hortensias.

La côte de l'île de Flores où nous avons débarqué en arrivant de New York.

La côte de l'île de Flores où nous avons débarqué en arrivant de New York.

L'île de Faial a été "prolongée" par une éruption volcanique en 1958.

L'île de Faial a été "prolongée" par une éruption volcanique en 1958.

Pour la navigation entre les îles, c’est un peu compliqué car le fameux anticyclone des Açores tourne autour de l’archipel et met le bazar dans les vents. Les ports sont petits, pas toujours très bien protégés de la houle et un peu saturés par tous les navigateurs qui rentrent d’une transatlantique, comme nous. Mais on y est très bien accueilli, et là aussi tout est soigné et très bien entretenu. Par rapport à la saleté de certaines îles des Antilles, c’est très appréciable.

La pierre de lave, très noire, contraste avec le blanc immaculé des murs peints.

La pierre de lave, très noire, contraste avec le blanc immaculé des murs peints.

Sur l'île de Sao Jorge nous avons assisté à plusieurs processions religieuses.

Sur l'île de Sao Jorge nous avons assisté à plusieurs processions religieuses.

Bien sûr nous avons fait une escale à Horta, le port où tous les bateaux s’arrêtent en rentrant de transatlantique, célèbre pour ses murs et ses quais décorés par les navigateurs. Et nous y avons laissé notre trace, comme tous nos copains.

Kornog, amarré sur le quai du port d'Horta, sur l'île de Faial.

Kornog, amarré sur le quai du port d'Horta, sur l'île de Faial.

A Horta, la moindre parcelle de béton est recouverte de dessins de navigateurs.

A Horta, la moindre parcelle de béton est recouverte de dessins de navigateurs.

Kornog a laissé une petite trace de son passage.

Kornog a laissé une petite trace de son passage.

Nous avons retrouvé ici plusieurs bateaux croisés de l'autre côté de l'Atlantique au cours de notre voyage. Depuis notre arrivée nous faisons du tourisme avec Yannick et Quentin, deux jeunes mariés qui naviguent sur un First Class 10 dans lequel ils ne tiennent pas debout. Nous avons aussi fait la connaissance d'un couple de Suisses et revu des Allemands très sympas. Bref, on se sent encore en vacances même si on commence à penser à la dernière traversée.

A droite de Gilles,  Quentin et Yannick, avec qui nous faisons du tourisme sur les îles.

A droite de Gilles, Quentin et Yannick, avec qui nous faisons du tourisme sur les îles.

Sur les quais d'Angra do Heroìsmo, Alexandra et Yohann faisaient sécher leur spi ce matin.

Sur les quais d'Angra do Heroìsmo, Alexandra et Yohann faisaient sécher leur spi ce matin.

Il nous reste 1200 milles à parcourir pour rentrer au Guilvinec, c’est-à-dire une grosse semaine de navigation. Tout le monde ici traîne un peu les pieds pour repartir et attend la bonne fenêtre météo. C’est promis, on vous préviendra quand on prendra la mer pour notre dernière longue traversée et on vous communiquera notre date d’arrivée.

Espérons qu’on y verra plus clair sur la route du retour que sur les chemins de randonnée à Faial !

Espérons qu’on y verra plus clair sur la route du retour que sur les chemins de randonnée à Faial !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard DERON 25/07/2019 15:27

Le hasard ne sourit qu’aux esprits bien préparés ( LOUIS PASTEUR )
Hier j'ai eu un coup de fil de jean-Christophe qui m’annonçait sa présence prochainement à Douarnenez avec sa fille Valia ( Tiens , Tiens ! ) .Avec Isabelle nous arrivons à Pont-Aven le 29 Juillet ( Tiens , Tiens !)
Le 28 Juillet c'est la fin du Tour de France ( Tiens Tiens ! ) On risque d'avoir un peu de temps libre , vous allez peut-être avoir envie de faire demi-tour !!!

VeroM 23/07/2019 20:06

Prenez votre temps, ici même en Bretagne il fait chaud.
On va bientôt changer les hortensias par des lavandes, c’est dire ....
Ça fait plaisir d’avoir de vos nouvelles ,on s’inquiétait après tous ces reportages.
Helene,tu vas pouvoir faire quelques conférences !!!
Profitez ,profitez encore et jusqu’au bout

Nadine & Olivier 23/07/2019 14:57

Coucou les amis. Je rejoins Martine. Belle oeuvre picturale. J'adore !
Merci pour tous ces partages.
Malheureusement, je pense que nous ne pourrons oas venir au Guilvinec. J'en pleure déjà !!
Bonne ligne droite.
Olivier, accablé, par la chaleur vous salue en regardant le Tour de France qui est à Nîmes.
Bisoussss
Nad

Titine 23/07/2019 14:39

Salut les Artistes et Bravo pour votre œuvre picturale..... très chouette.
Bon vent pour «  la dernière «  et à bientôt chez vous.
Les Breizh.....

Céline 23/07/2019 13:53

Mix entre Bretagne et Cap Vert (pour les cratères et le côté volcanique !). Profitez bien et bonne dernière traversée ! Je regarderai si vous êtes rentrés avant qu'on parte de Bretagne si on l'occasion de s'y croiser !!! Bises

Alain 23/07/2019 13:39

A bientot a men meur les amis