Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

De Villeneuve d'Ascq à Rome.

De Villeneuve d'Ascq à Rome.

Bonjour à tous ! Un des aspects positifs du confinement, c'est qu'on est obligé de rester à proximité de chez soi et de redécouvrir son environnement proche. Hier, en allant marcher dans une nouvelle direction, je suis tombée presque par hasard sur ce menhir (ci-dessus) dont j'ignorais l'existence et Gilles aussi. Pourtant il n'est pas loin de la maison.

Aujourd'hui, grâce à vous, on va se promener. On commence par Villeneuve d'Ascq, dans la banlieue de Lille. C'est là qu'habitent Laure et Yvan, qui nous emmènent faire un tour dans leur quartier. C'est parti !

"Chez nous aussi, on a instauré une promenade le soir avec Yvan (soit en marchant, soit en courant, selon l’envie qu’a l’un de faire plaisir à l’autre !). On a un circuit autour de la maison, distance respectée de 1 km maximum (tu me connais, rigueur, rigueur). La seule contrainte c’est l’heure d’arrivée : ce n’est pas la durée de la promenade qui importe mais c’est d’être bien arrivés à 20 h dans le quartier pour le rendez-vous des applaudissements !

De Villeneuve d'Ascq à Rome.
C’est incroyable comme on redécouvre notre environnement proche. A chaque retour de vacances, et notamment aux retours du Guilvinec, je me demandais pourquoi j’habitais ici à Villeneuve d’Ascq, avec plein de voitures, pas de mer, pas de nature, des promenades dans des parcs jolis mais sur-fréquentés, avec des odeurs… d’égouts !
Et puis là, on est bien obligés de rester autour de chez nous et on a bien envie de sortir. 
Alors quelle surprise de découvrir ces jolis arbres en fleur, les bourgeons des marronniers qui éclatent, les tourterelles, ramiers et autres perruches qui reprennent possession des lieux. Il y avait même un chevreuil dans les parkings des bureaux au bout de la rue ! Alors moi aussi j’ai fait des photos de mon bel environnement.
De Villeneuve d'Ascq à Rome.De Villeneuve d'Ascq à Rome.
De Villeneuve d'Ascq à Rome.De Villeneuve d'Ascq à Rome.

Bon, je me laisse aller à la rêverie, mais tout reprendra son cours normal quand les voitures, les lumières et autres magasins redémarreront leurs courses folles, et alors j’aurai à nouveau envie de grands espaces ! " Laure, à Villeneuve d'Ascq.

Dans le quartier des Prés, à Villeneuve d'Ascq.Dans le quartier des Prés, à Villeneuve d'Ascq.
Dans le quartier des Prés, à Villeneuve d'Ascq.Dans le quartier des Prés, à Villeneuve d'Ascq.

Dans le quartier des Prés, à Villeneuve d'Ascq.

Merci Laure et Yvan pour cette promenade dans le quartier des Prés. Devinez qui nous écrit aussi de Villeneuve d'Ascq car il habite aussi à Villeneuve d'Ascq ? Bernard (le fumeur de Havane). Lui aussi découvre des merveilles près de chez lui. Il nous dit ceci :

La planche Épinoy un jour de confinement.

La planche Épinoy un jour de confinement.

" Pour ceux qui ont eu la chance d'aller à Roubaix par le Grand Boulevard, forcément vous êtes passés par le carrefour de La Planche Épinoy (ci-dessus). Mais c'est quoi cette planche ? Ici vous êtes à proximité du canal de Roubaix et surtout de la rivière La Marque.

L'endroit à l'époque (XVIe siècle) est très marécageux. Le Comte d'Épinoy (1514), Comte de Flandres, Seigneur du Breucq, afin d'aider les paysans à se déplacer, leur installe des planches qui permettent de traverser les zones humides. Ce lieu a gardé le nom, il y avait encore il y a une quinzaine d'années Le restaurant de La Planche Épinoy, Spécialité d'Anguilles (écrit sur le fronton).
Je vous sens impatients, revenons à nous, "pôvres" confinés.
"Et si nous allions nous balader me dit Isabelle, le voisin m'a parlé d'un petit bois pas loin !"
Je suis originaire du coin, autant dire que je connais. De plus on habite là depuis 27 ans, difficile de me surprendre vous en conviendrez !
Bien sûr que je connais cet endroit...

Bien sûr que je connais cet endroit...

Mais pas ce passage étroit qui nous entraîne vers...

Mais pas ce passage étroit qui nous entraîne vers...

Une jolie allée, on s'engouffre dans les petits chemins remplis de campanules.

Une jolie allée, on s'engouffre dans les petits chemins remplis de campanules.

Pas évident à rendre avec un smartphone , mais je connais votre pouvoir d'imagination !

Pas évident à rendre avec un smartphone , mais je connais votre pouvoir d'imagination !

 J'vous jure, c'est magnifique !

J'vous jure, c'est magnifique !

Ce bois s'appelle le bois de Warwamme dont je n'avais jamais entendu parler.

Ce bois s'appelle le bois de Warwamme dont je n'avais jamais entendu parler.

De Villeneuve d'Ascq à Rome.
Et au bout du chemin, on découvre le château de la Fontaine, classé en 1951, style renaissance flamande.
Ce château tient son nom d'un réceptacle de la source miraculeuse dans lequel on y baptisait à la révolution.
 
Le château  de la Fontaine.

Le château de la Fontaine.

Ce lieu est privé mais autorisé à la balade, belle surprise ! Peut-être que je devrais écouter ma femme plus souvent ! " Bernard, à Villeneuve d'Ascq.
De Villeneuve d'Ascq à Rome.

Merci Bernard pour cette jolie découverte. On peut dire qu'on a de la chance en France de pouvoir sortir. A Rome, Claire est confinée beaucoup plus sévèrement que nous. Voici ce qu'elle m'a écrit :

" J'ai vu tes photos de tes promenades, ça fait rêver !
Nous, nous n'avons PAS le droit de sortir... sauf pour des "exigences prouvables" (médecin, courses), à proximité du domicile, une personne de la famille à la fois et pour une durée la plus brève possible.
C'est donc très dur pour tout le monde, surtout les enfants (!) et les jeunes, mais je dois dire que les Italiens sont plutôt disciplinés. Il y a des policiers partout et les amendes sont élevées. Si la personne est confinée pour cause de quarantaine, elle risque même la prison. Un homme a eu une amende car il ramenait en voiture sa femme infirmière qui avait travaillé 20 heures de suite à l'hôpital. Tout est fait ici pour décourager les personnes de sortir. Les pâtisseries sont fermées. Les boulangers qui font aussi pâtisseries (ce qui est rare ici) n'ont pas le droit de faire de gâteaux. Le gouvernement pense à notre ligne !
La terrasse est indispensable ! Je crois que je serais devenue folle sans. En plus, le climat est particulièrement propice depuis le début du confinement. On y déjeune, j'y lis, etc. Renato y jardine beaucoup, en plus c'est la saison. Et depuis une dizaine de jours, j'y fais même du footing, deux fois par jours, 3/4km au total. Course à pied tranquille. Je fais un parcours sur la terrasse en courant, je me mets des obstacles pour ne pas trop me sentir un "hamster". C'est faisable, 2 km en 10 minutes, ça fait du bien. Ou je descends et remonte les escaliers à pied (4 étages), mais c'est plus dur..." Claire, à Rome.

L'indispensable terrasse de Claire, à Rome.

L'indispensable terrasse de Claire, à Rome.

Demain c'est Christian qui nous emmènera faire une belle balade à vélo, en Suisse, près du lac de Genève. Vous allez voir, ça vaut le coup de le suivre. Bon dimanche à tous. Si vous sortez, n'oubliez pas de prendre des photos et de les envoyer à  he.criture@gmail.com.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Potin-Deron Annette 19/04/2020 11:15

merci pour vos jolis reportages et pour les belles photos de mon frére