Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Welcome to the "confitour" de France

Welcome to the "confitour" de France

Hello everybody ! Avant de continuer notre tour de France, je dois vous raconter ce qui s'est passé hier matin au Guilvinec. Un bateau de pêche s'est échoué sur les rochers en sortant du port. Le capitaine devait être mal réveillé. Pendant 5 heures le chalutier est resté accroché au canot des sauveteurs en mer, pour éviter qu'il aille s'écraser contre la bouée qui marque l'entrée du port. A marée haute, ils ont réussi à le remorquer. Heureusement, plus de peur que de mal. Ici, forcément, c'était l'attraction.

Welcome to the "confitour" de France

Bon mais c'est pas tout ça ! Ce matin Véronique nous emmène faire un "Confitour in Lorient". Ensuite on ira à Saint-André, dans la banlieue de Lille...

"Je vous propose une petite visite guidée dans notre quartier lorientais. Avec Rodolphe, depuis le début du confinement, nous sortons tous les jours marcher entre 30 minutes et une heure (on devient de vrais "pros" de la roulette Blanco pour modifier date et heure sur notre attestation!). Je découvre finalement mon quartier petit à petit, dans le calme, en marchant au milieu des avenues, des rues et des ruelles. Un vrai bonheur.

Vous trouverez un schéma de notre parcours de ce matin. Je vous conseille de tracer vos parcours en rentrant, c’est assez amusant à faire pour la mémoire et l’orientation.

Welcome to the "confitour" de France

Au moment du départ, la première question qui se pose est : on part par où ? Par la rue ou par le jardin ? C’est le plus souvent par le jardin. Et nous voilà partis, après avoir traversé le jardin et l’atelier de Rodolphe. On descend donc la rue Emile Combes...

Welcome to the "confitour" de France

...pour remonter sur l’imposant pont d’Oradour et sa perspective sur l’immeuble d’inspiration Cité Radieuse de Le Corbusier. Cet immeuble est d’ailleurs en chantier de rénovation avec une mise en couleur de même inspiration, soit bleu, rouge et jaune primaire. Ce matin, comme désormais à chaque fois que nous le parcourons, le pont est sans aucune voiture et l’on marche en plein milieu. On a l’impression d’une ville vide.

Welcome to the "confitour" de France

Et puis on est ensuite redescendu en longeant le mur du cimetière. Il était flamboyant avec ses rhododendrons en pleine floraison.

Welcome to the "confitour" de France

Et puis encore et toujours ces grandes avenues désertes et ce même plaisir de gamin de marcher en plein milieu de la route.

Welcome to the "confitour" de France

Et au hasard on a même trouvé un très joli graffiti.

Welcome to the "confitour" de France

A vrai dire, en période "normale", il ne nous serait pas venu à l’idée de passer par là, tant il y a de la circulation et le bruit qui va avec. Et on a repiqué à gauche, par un pont qui passe au dessus de la voie ferrée.

Welcome to the "confitour" de France

Depuis nos marches quotidiennes, nous n’avons pas vu un seul train. Et nous voilà engagés dans les petites rues tortueuses qui donnent un air de campagne quand on les parcourt en  ce moment.

Welcome to the "confitour" de France
Welcome to the "confitour" de France

... surtout avec ce ciel bleu et sans nuages. Pour ceux qui connaissent Lorient, nous avons traversé la rue de Belgique, qui est une artère hyper-passante. Mais encore ici, personne, et nous toujours en plein milieu.

Welcome to the "confitour" de France

Un petit contournement de l’église Sainte-Thérèse, avec ses grands arbres...

Welcome to the "confitour" de France

...pour vous emmener voir une petite rareté : l’avenue Lénine.

Welcome to the "confitour" de France

Ca m’amuse toujours  de passer devant, quand je repars sur Rennes le dimanche soir pour aller bosser. Et là, je ne l’avais pas vu depuis un bout de temps puisque je confine à Lorient. Juste à côté - il n’y a bien que les rues pour faire se côtoyer des personnages aussi…différents - nous avons la rue madame de Sévigné...

Welcome to the "confitour" de France

... qui, comme me l’a expliqué mon guide préféré, est venue à Lorient. Pas Lénine, par contre, m’a-t-on précisé !

Et une petite vue sur la campagne en plus.

Welcome to the "confitour" de France

Donc cette rue est l'une des plus belles de la ville avec ses jolies petites maisons de toutes les couleurs et ses jardinets.

Welcome to the "confitour" de France

C’est aussi dans les plus chères du coin. Tout en bas de la rue, à l’angle, il y a l’ancien bâtiment coopératif...

Welcome to the "confitour" de France

... où les grands-parents de Rodolphe allaient faire des achats ainsi qu’en face, à la boulangerie qui n’existe plus maintenant. J’en profite pour glisser l’information que nous sommes dans le cœur historique de la famille de Rodolphe, qu’il parcourt toutes ces rues depuis tout petit, ce qui lui permet d’agrémenter le parcours par de petites histoires, de lancer un "c’était la maison de madame "machin", une copine de ma grand-mère mais que mon grand-père n’aimait pas trop…" Et toujours ces petits airs de village...

Welcome to the "confitour" de France

... et même, en faisant les curieux, une superbe villa inoccupée derrière ce portail avec la végétation qui prend le dessus

Welcome to the "confitour" de France

Avouez que ça a beaucoup de charme, ce Lorient là.

Mais comme il ne faut surtout pas l’oublier, hélas, nous sommes en période de confinement, ça fait une heure que l’on se balade et il faut rentrer, avec la même question qu’au départ : on rentre par où ? Par la rue ou par le jardin ? Je vous laisse deviner la réponse." Véronique, à Lorient.

Welcome to the "confitour" de France

Merci Véronique pour ce tour de quartier. A Saint-André aussi il y a des voies de chemin de fer à traverser... Ce que nous allons faire avec Dominique.

"Ce confinement est finalement une occasion de voir les choses différemment.
Je reviens d'une petite balade dans ma ville et bien loin des images de Bretagne, du Qatar, de Québec... Voici un aperçu de cette promenade. Tout d'abord le belvédère de Saint-André, classé monument historique depuis 1921. Il avait été construit en 1760 par un riche marchand de chevaux Lillois au milieu de son jardin.
Welcome to the "confitour" de France
Ensuite, soyons fous, j'ai emprunté pour la première fois la passerelle piétonne qui enjambe le chemin de fer. J'ai immortalisé ce moment !
Welcome to the "confitour" de France
Ensuite petit détour par le quartier de la gare où les arbres commencent à perdre leurs jolies fleurs et nous offrent de moelleux tapis roses.
Welcome to the "confitour" de France
Cette maison aux jolies glycines a mérité une petite photo.
Welcome to the "confitour" de France
Petite vue sur notre église en cours de réfection.
Enfin retour à la maison... où m'attendent mes pinceaux !" Dominique à Saint-André-lez-Lille.
L'église Saint-André à Saint-André-lez-Lille.

L'église Saint-André à Saint-André-lez-Lille.

Pendant que Dominique retrouve ses pinceaux, je vais travailler. Si vous êtes bien sages, je vous montrerai ce qu'elle peint dans quelques jours. Mais d'abord, continuez à nous faire visiter vos quartiers. Demain, on retraverse l'Atlantique direction Chicago !
Et pour ceux qui auraient oublié, pour envoyer vos textes l'adresse c'est he.criture@gmail.com. Bonne journée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article