Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

C'est Caïman la pétole !

C'est Caïman la pétole !

Salut les voyageurs ! Il n’y a pas que les formalités administratives et les douaniers tatillons qui conditionnent nos allers et venues en bateau. Il y a aussi les éléments, à commencer par le vent.

Dimanche, il s’est écroulé et nous nous sommes retrouvés en rade à 300 km des côtes de la Jamaïque et 200 km de Cuba, notre destination.

Heureusement, on avait prévu le coup. Avant de quitter la Jamaïque on avait fait le plein de gasoil. Après sept heures de moteur, nous avons amarré notre vaillant Kornog sur une bouée devant l’île de Caïman Brac, une des trois îles Caïman, réputées pour leur activité financière offshore.

Gare aux iguanes qui traversent les routes !

Gare aux iguanes qui traversent les routes !

Même si on n’a pas d’argent à placer, on est bien content d’avoir pu s’arrêter ici, d’autant que c’est plutôt paradisiaque. L’île est plate et rocailleuse, parsemée de jolies maisons colorées, la plupart en bois, entourées d’arbres et de massifs fleuris bien taillés. Les routes sont en bon état, tout est propre et bien entretenu. Pas un papier qui traîne (on n’est pas en Jamaïque). L’eau est incroyablement transparente et bleue. Les plages désertes.

Un petit bémol tout de même, il fait très chaud et hier la mer était constellée de minuscules méduses. Impossible de se baigner. Et la nuit dernière, une houle violente venue de nulle part s’est levée. Impossible de dormir. Ah oui, j’oubliais. Ici les formalités sont gratuites… sauf le dimanche, car on est en dehors des heures normales de travail. Cela nous à donc coûté 70 dollars de nous arrêter.

Sinon, tout va très bien madame la Marquise. A l’heure où vous lirez ces lignes, nous aurons repris la route, euh pardon, la mer, pour Cuba.

Vous voyez Kornog au fond, mais est-ce que vous voyez le poisson au premier plan ?

Vous voyez Kornog au fond, mais est-ce que vous voyez le poisson au premier plan ?

Quand je vous dis que l'eau est claire, je ne plaisante pas.

Quand je vous dis que l'eau est claire, je ne plaisante pas.

Je profite de cette petite halte obligatoire pour vous prévenir qu’à Cuba, le réseau internet est peu accessible. Ne vous étonnez pas si vous ne recevez pas tout de suite de nos nouvelles. Mais c’est promis, si on peut vous en donner, on vous en donnera.

D’ici là, on vous souhaite bon vent !

 

Juste avant de partir, le coucher de soleil sur l'île de Little Cayman.

Juste avant de partir, le coucher de soleil sur l'île de Little Cayman.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Céline 19/04/2019 09:44

Rooooow cette eau claire, ça donne envie de se jeter à l'eau et d'aller observer les poissons à leur niveau ;-) !