Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Vos objets préférés (suite)

Bonjour à tous ! Voici la suite de vos objets bien aimés et de vos textes (toujours par ordre d'arrivée). Vous êtes de plus en plus inspirés. Merci à tous pour votre participation.

Vos objets préférés (suite)

Mon objet préféré actuellement c'est sans hésitation mon Barbie-Foot. Quand même, pourquoi on devrait toujours jouer avec des équipes de garçons ? Surtout dans une coloc de trois filles. L'année dernière, l'ancienne footballeuse Nicole Abar a justement sorti le premier baby-foot féminin. Dans le mien, le genre on s'en fiche, on s'habille comme on veut, et tout le monde joue ensemble. Clara (Lugy)

Le Barbie-Foot de Clara.

Le Barbie-Foot de Clara.

"Mon objet (ou plutôt mes objets préférés) est ma petite collection de Longwy.

Ce sont des faïences qui proviennent de la région Est. Ma maman en avait eu en cadeau lors de son mariage avec mon père, que j'ai souhaité récupérer lorsque l'on a fait le partage des biens avec mes frères et soeurs.

Les couleurs sont vives avec des motifs de fleurs sur fond bleu turquoise. C'est magnifique ! 

D'autres faïences m'ont été offertes par mon ex-mari, brocanteur, qui, dès qu'il en trouvait dans ses chines, me les réservait et ainsi me gâtait… Ce sont des objets, mais bien plus que cela … des sentiments toujours présents." Isabelle (Lille-Fives).

Les Longwy d'Isabelle

Les Longwy d'Isabelle

 

Le seau à posson de ma mère (c'était de l'aliment) pour soigner les cochons 🐷
Et bien Philippe s'en sert pour le remplir de mauvaises herbes ... Nous sommes le 24 Mars, c'est bien la première fois que le jardin est aussi propre à cette date !!!!! Jacquotte et Philippe (Maroué)

Le seau à "posson" de Jacquotte et Philippe

Le seau à "posson" de Jacquotte et Philippe

Douce voix amie qui chante à mon oreille depuis 45 ans ! On a tout partagé ! Mais c'est notre premier confinement ! 

J'en connais qui doivent être contents de ne pas être confinés avec moi ! Isabelle (Bourg-la-Reine)
Vos objets préférés (suite)

Il est posé entre l'armoire de ma chambre et la porte rabattue sur lui. Il ne sert à rien (vaut mieux pas), je n'y pense pas puisque je ne le vois pas mais je sais qu'il est là. Mon père me l'a offert pour mes 20 ans. C'est le seul cadeau qu'il ne m'ait jamais fait et je ne m'en suis jamais servi bien que j'eusse mon permis et l'accompagnasse souvent. Mon père adoré s'en est allé il y a quelques mois, autant dire hier. Il me reste un vieux fusil de chasse. Dominique (Boeschèpe)

Le fusil de Dominique

Le fusil de Dominique

Prise de guerre : un relais électrique de SuperPhénix.
Il faisait partie du système de contrôle-commande de la centrale et côtoie désormais sur mon étagère un coléoptère figé dans la résine. 
En juillet 77, à Creys-Malville, je manifestais contre la construction du surgénérateur. Trente en plus tard, Superphénix était arrêté ; dix ans après, je participais au démantèlement du réacteur.
J’ai abondamment pratiqué l’industrie nucléaire… Mon point de vue d'opposant n’en a été que renforcé. J’espère vivre assez vieux pour voir se refermer la boîte de Pandore. Henri (Hendaye)
Le relais électrique de SuperPhénix d'Henri

Le relais électrique de SuperPhénix d'Henri

L'objet auquel je suis le plus attaché, je ne peux pas l'avoir chez moi. Je n'ai que sa photo. Il s'agit de mon bateau avec lequel j'ai fait plusieurs fois le tour du monde. Je vais devoir, hélas m'en séparer. C'est un très beau POGO 10.50 qui conviendrait à un navigateur plutôt âgé qui préfère son confort à la vitesse.

Je profite de ce blog pour proposer d'échanger mon POGO contre un masque FFP2 neuf. Je peux également vous proposer d'échanger mon équipage (Hélène et Gilles) contre un deuxième masque en tissus, même usagé. Bertrand (Thionville)

PS : J'ai fait nettoyer la coque pour l'occasion (voir photo).

Le Pogo 10,50 de ... Bertrand (hum hum)

Le Pogo 10,50 de ... Bertrand (hum hum)

Voici l’un de mes objets préférés : un ciseau à sucre en forme de pélican

Je viens d’emménager dans un nouvel appartement et j’ai assez peu d’affaires. Je ne voulais pas te proposer un vêtement (sinon je t’aurais montré ma robe mexicaine - magnifique, orange fluo, et achetée à Hendaye l’été dernier) ou mon livre préféré (L’Île d’Arturo, d’Elsa Morante, un adolescent, un été, la baie de Naples écrasée de chaleur, et puis le drame) ni encore la table de ma cuisine, que j’aime beaucoup, trouvée dans une brocante. 

Mon choix s’est porté sur ce ravissant ciseau à sucre, offert par ma mère. Depuis quelques années elle a développé cette habitude d’offrir des objets de cuisine… pointus et désuets. J’ai reçu ainsi une pince à crabe, des baguettes pour nouilles vietnamiennes, un beurrier en forme de vache et ces ciseaux à sucre. Des objets jolis et inutiles, qui n’ont pas d'autre fonction qu’exister simplement, être présents visuellement, rappeler le passage du temps et la cyclicité de l’activité alimentaire :)

Merci maman ! et gros bisous pour tata. Mahaut (Biarritz)
Les ciseaux à sucre de Mahaut

Les ciseaux à sucre de Mahaut

J'aurai pu en choisir plusieurs, mais j'ai choisi celui qui était le plus proche de moi à l'instant où j'ai commencé à choisir justement. Un de mes objets préférés, "la montre du Daron" comme on pourrait la nommer. (Daron signifie Père chez les moins de 35 ans).
 
Elle est assez discrète, bien qu'avec sa monture dorée on pourrait penser qu'elle coutasse cher, mais en réalité je crois que mon père l'a acquise il y a peu pour quelques euros sur Ebay, lors d'une vente aux enchères (plus personne ne fait ça depuis 2007 et la création du site Leboncoin). Pourquoi ? Pour alimenter sa collection de montres de l'ex-URSS. Qui fait ça ? Plus personne non plus je pense. Mais en ça elle est déjà doublement unique.
 
L'avantage c’est qu'elle est jolie, en tout cas elle me plait, et je décide donc de la mettre lorsque je dois impressionner mes semblables, en entretien, ou bien lors de soirées où j'essaie de paraître un peu quelqu'un de sérieux, ou l'inverse, je ne sais plus. Son inconvénient ( et j'entends mon père soupirer ) est qu'elle est mécanique, car avant en URSS, ils avaient pas de pile. Elle n'est donc jamais à l'heure, ou rarement, les jours où les recruteurs sont assez en retard pour que je m'amuse à la remonter. Mais ce n'est pas bien grave, puisque personne ne m'a demandé l'heure depuis 2007. Gautier (Paris)
La montre du Daron de Gautier

La montre du Daron de Gautier

La gourde que ta petite Lulu (c'est ma fille, NDLR) m'a offerte pour Noël... et à la quelle je tiens beaucoup (parce que ça vient d'elle) et qui ne me quitte plus ! Agnès (Pau)

 

La gourde d'Agnès

La gourde d'Agnès

Merci à tous d'avoir joué le jeu. Je suis émue par vos textes. Bonne journée et à bientôt pour la suite de vos travaux d'écriture. En cadeau, une petite chanson d'actualité...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jacqueline 25/03/2020 20:56

merci à Hélène pour tous ses articles ,matières pour un futur livre !! c'est très sympa . Bises à tous les deux

Véro M 25/03/2020 11:23

Extraordinaire
On frôle un inventaire à la prevert ou vian
Un top pour moi pour le Barbie foot et le ciseau à sucre !!!!