Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Korblog, le blog de Kornog

Korblog, le blog de Kornog

Après un an de navigation et deux mois de confinement, ce blog est au repos...

Pâques, c'est pas fini !

Pâques, c'est pas fini !

Bonjour à tous ! J'espère que cette fois vous allez recevoir un mail à 9h00 comme prévu ! Parfois, ça coince dans les tuyaux. Si vous avez raté les textes du lundi de Pâques (hier) vous pouvez les lire en cliquant ici.

Aujourd'hui on traverse l'Atlantique, direction la banlieue de Chicago, pour aller voir comment Nicole a passé son dimanche de Pâques...

Nicole,  à l'époque où elle vivait dans l'Est de la  France...

Nicole, à l'époque où elle vivait dans l'Est de la France...

" Est-ce qu'on a le droit d'écrire le dimanche ? Allez, j'ose ! Les souvenirs de mon enfance à Pâques, ce sont les trajets vers Lyon où vivaient mon oncle Lucien, ma tante Josette et mes cousins Corinne et Lionel. Je me souviens surtout du voyage en Panhard, moi allongée sur la banquette arrière parce que j'étais malade en voiture, alors j'avais droit à cette vue imprenable sur le plafond de la voiture, une espèce de plastique gris perforé. Après les bouchons au tunnel de Fourvière, on arrivait enfin chez eux. Pas de souvenirs précis, en fait, sauf les haricots verts au citron, plein, plein d’œufs au chocolat, et des conversations très adultes avec ma cousine, qui avait quelques années de plus que moi et donc beaucoup plus d'expérience avec les hommes !

On le voit bien le plafond perforé de la Panhard sur cette photo....

On le voit bien le plafond perforé de la Panhard sur cette photo....

Le papa de Nicole, à l'époque où les pneus crevaient...

Le papa de Nicole, à l'époque où les pneus crevaient...

Cette année-ci, pas le moindre œuf au chocolat dans la maison, et ce qui était disponible pour la livraison (parce que depuis trois semaines on ne va plus faire nos courses nous-mêmes, on se fait livrer et on désinfecte tout au garage avant de ranger dans la cuisine !) ne nous tentait pas, alors on était prêts à faire sans, mais on vient de découvrir dans le placard de la cuisine des carottes Lindt qu'on avait achetées en réclame après Pâques l'année dernière. Autant le dire : c’est la fête ! 

Pâques, c'est pas fini !

Pour nous, en fait, Pâques cette année ne change pas beaucoup. Depuis le décès des parents de Chris, on fait ça à deux. Nos amis ont de la famille, et la famille de Chris ne vit pas dans le même État que nous, alors ça fait plusieurs années que c'est tout simple. Ça peut sembler triste, mais ça ne l'est pas ! 

Aujourd'hui, ce sont les trois enfants des voisins qui nous ont réveillés. À 6 h 30, ils étaient dans leur jardin, ravis de découvrir que le lapin de Pâques leur avait laissé plein de surprises. Il fait quoi, en fait, ce lapin ? Il pond des œufs ??? On s'est levé pour les regarder, on a rigolé, et puis nous, on est retourné au lit ! Leurs pauvres parents, par contre...

Quand on est enfin sorti du lit, on a envoyé des messages à quelques personnes et puis on a assisté à la messe de Pâques en ligne, en direct de notre ancienne paroisse. Ça fait quelques années qu'on ne va plus à l'église. Une belle messe, en fait. Elle m'a fait du bien. Et puis une messe en pyjama, c'est plutôt sympa !

 

Dommage, on ne voit pas les pyjamas.

Dommage, on ne voit pas les pyjamas.

On a ensuite pris notre douche et on a même fait un effort pour s'habiller un peu mieux que d'habitude, comme que si qu'on allait voir des gens pour fêter le printemps, le renouveau ! Et puis j'ai fait la popote, on a mis la table, avec les assiettes et les verres de mes parents et des fleurs du jardin, et on mangé un repas printanier : jambon au four, asperges, laitue, et mousse au chocolat !

Pâques, c'est pas fini !

Cet après-midi, on va peut-être regarder le concert d'Andrea Bocelli qu'on n'avait pas envie d'écouter en direct en mangeant (https://youtu.be/huTUOek4LgU), on ira peut-être se promener dans le voisinage, on observera les écureuils et les oiseaux aux mangeoires dans notre jardin, on se dira qu'on a bien de la chance de ne pas tellement souffrir de ce confinement, finalement, et puis on essaiera peut-être ces fameuses carottes en chocolat !

On vous souhaite à tous de joyeuses Pâques de notre côté de l'Atlantique !" Nicole, dans la banlieue de Chicago.

Les oiseaux que Nicole observe dans son jardin.

Les oiseaux que Nicole observe dans son jardin.

Puisqu'on est aux Etats-Unis, restons-y ! Mon amie d'enfance, Catherine, retrouvée presque par hasard l'an dernier à la Dominique, habite entre New York et Philadelphie. Pour elle, le confinement se passe bien. Avec son mari et un de ses fils, elle profite de sa maison et de son jardin (bien que printemps soit frileux jusqu'à présent). Elle n'a pas trop envie d'écrire mais elle nous envoie les photos de ses oeufs de Pâques, colorés avec ce qu'elle avait sous la main.
Des oeufs, des épices et des herbes...

Des oeufs, des épices et des herbes...

Pour un très joli résultat.

Pour un très joli résultat.

Pour terminer, retour en France avec ce clin d'oeil d'Yvan et Laure qui ont envoyé, eux aussi, des photos de leurs oeufs de Pâques...

Les oeufs de Pâques d'Yvan et Laure...

Les oeufs de Pâques d'Yvan et Laure...

... car les poules pondent même à Pâques !

... car les poules pondent même à Pâques !

Bonne omelette à tous ! N'hésitez pas à envoyer des textes et des photos, sur Pâques, sur vos lectures, sur vos maisons, sur vos remèdes au confinement... si possible sur he.criture@gmail.com. Allez, au boulot (je parle pour moi) et à demain !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle LEFEBVRE 14/04/2020 16:33

J,adore les oiseaux de Chicago ,très colorés !!! Merci Hélène et j'ai oublié de faire 1 gros bisou à Jacques !!!!!!